Si ta motivation fout le camp, sors la baguette magique et les 3 mots tonnerre (et je te promets qu’elle reviendra fissa)

Écrit par Claire | Catégorie Productivité | Publié le 12.05.2021

Je ne sais pas si c'est la pluie et le froid qui foutent le bazar dans mon jardin, le fait que je me remette difficilement de ma grippe d'il y a quinze jours, le corona qui est en train de nous bousiller 2021, mais en ce moment, je suis super méga ultra ... démotivée.

Pas un chouilla d'énergie.

Nada.

Niveau zéro tendance 36ème dessous.

C'est très, très désagréable.

Mais ça va.

Parce que tu sais quoi ? C'est ok de ne pas être motivée. C'est difficile mais c'est parfaitement ok.

Parce que la motivation n'est pas le but en soi.

Le désir, en revanche, l'est.

Je ne te parle pas du désir de manger une glace Mövenpick maple walnut devant un épisode d'After Life (une courte série sur Netflix avec le comique américain Ricky Gervais que j'ai beaucoup aimé). Bien que ça fasse sacrément du bien.

Non.

Je te parle du désir avec un grand D. Celui de se projeter dans un état futur bénéfique. Le désir de réussir un projet, d'être en pleine forme physiquement, de gagner sa vie avec son business, de cuisiner du feu de dieu des plats indiens.

Le désir, c'est le point de départ.

Ensuite, la motivation pointe le bout de son nez. L'envie de poursuivre le chemin pour arriver à l'état désiré. D'entreprendre les actions nécessaires.

Désir fort d'être écrivaine? Bam! Motivation de déterminer le contenu de son premier livre, motivation d'en écrire les lignes directrices, motivation de lire un bouquin sur l'art d'écrire, motivation d'entamer le premier chapitre avec une bonne tasse de café 100% Arabica d'Éthiopie à côté de l'ordi.

Désir + Motivation = Paradis sur terre.

Ça, c'est la version cool.

Mais la version qui risque à 200% de t'arriver, c'est que tu auras des moments motivation zéro.

Parce que le désir s'estompe devant les tonnes de choses à faire.

Ou que la motivation a mystérieusement disparu au coin de la rue sans laisser d'adresse.

Dans ce cas, tu peux prendre le temps de réviser ton pourquoi et ton comment:

  • Pourquoi je désire ça?
  • Est-ce que mon désir est toujours actuel?
  • Ou est-ce que je suis démotivée car je mets en place des actions qui ne sont pas adaptées?
  • Qui ne sont pas alignées avec mes valeurs?

Tu peux aussi appliquer la méthode Deep Fly que j'explique dans cet article, qui te montrera comment te poser les bonnes questions de manière introspective, afin de générer des solutions durables et qui te correspondent TOI.

As-tu du mal à te motiver et cherche une solution efficace?

Mais si tout te semble relativement ok, ne te casse pas la tête sur des questions métaphysiques et sur ta place dans l'univers.

Just do it.

Je répète.

Just do it.

N'attends surtout pas que la motivation surgisse comme Jesus super star.

Commence.

Mets-toi au travail. Juste 5 minutes.

Tu peux utiliser des moyens détournés, des artifices, des systèmes de récompenses pour te motiver, mais ne perds pas trop de ton temps et de ton énergie mentale à retrouver la motivation.

Just do it. Aussi difficile que cela puisse être.

Parce que parfois, les choses sont difficiles. Tout simplement.

Et se focaliser à tout prix sur la motivation, c'est peut-être inconsciemment vouloir que les choses soient plus faciles.

Tu sais que je suis fan de course à pied et il y avait une phrase qui m'avait marqué: Quand on demandait à Scott Jurek, un ultramarathonien, si il n'avait pas parfois du mal à aller courir, il répondait: tout le temps!

Pareil pour n'importe quelle activité qui te demande des efforts. Si elle est difficile, c'est qu'il y a fort à parier qu'elle te pousse hors de ta zone et donc qu'elle contribue à ta croissance.

Donc la prochaine fois que tu te trouves en manque de motivation, n'oublie pas qu'il n'y a rien d'anormal chez toi. C'est ok. C'est aussi ok de passer outre et de continuer.

Et tu seras surprise à quel point tu peux accomplir sans elle.

La motivation n'est pas un feu vert ou un feu rouge, c'est juste un indicateur de ton niveau d'énergie.

Et parfois, elle n'est pas là. Point barre.

Alors autant continuer ta route sans lui quémander de revenir au plus vite en l'invoquant avec de la glace à la vanille.

Rappelle-toi Sister, toute forme d'attachement à un état particulier, émotion vive, excitation, motivation intense, t'aliène d'une manière ou d'une autre. Juste suffisamment pour essayer de te démontrer par A+B qu'en dehors de cet état, ta vie est juste grise coulante et morne plaine. 

Pratique l'impermanence, Guerrière. Enjoy tes états positifs, danse attentivement avec tes états négatifs, mais laisse les toujours couler quand le temps est venu. 

xoxo
Claire

PS: Si tu as besoin d'un coup de pouce pour t'y mettre, plonge ou replonge-toi dans le guide Get the Shit Done! Il y a 47 solutions que tu peux essayer pour arrêter de procrastiner.
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>