La méthode Deep Fly ou comment adopter les techniques de chasse du faucon pèlerin pour dégommer tes problèmes et booster ton dev’ perso

Écrit par Claire

|

Si tu te demandes si la méthode Deep Fly va te permettre de faire du parapente au dessus de l'Himalaya, tu y es presque Sister. Ici on va parler altitude, deep observation et dégommage de problèmes en dev' perso.

Et brownies au chocolat noir et noix de pécan (ça, c'est simplement parce que je rêve de faire des brownies aux noix de pécan et que je voulais le placer dans un article).

Je vais te dire en quoi la méthode Deep Fly va te permettre de booster ton dev' perso à un niveau que tu n'aurais jamais pu imaginer il y a encore 5 minutes.

Tu peux l'appliquer à ta sauce dans tous les domaines de ta vie: confiance, mindset, organisation, productivité, habitudes, connaissance de soi.

Elle est géniale.

Et c'est pour ça que j'ai envie de te la partager.

Mais avant du parler du Deep Fly (que l'on pourrait traduire un peu moins poétiquement par vol en plongée), on va parler... écologie.

La nécessité d'être verte à l'intérieur

Si tu es comme beaucoup d'entre nous les Sisters, tu es de plus en plus green dans ta façon de fonctionner.

Tu tries tes déchets. Tu consommes moins d'eau. Tu achètes bio dès que tu peux.

Bref, tu fais attention à l'environnement pour qu'il tienne sur la durée et que l'on ne se retrouve pas, un jour, avec un soleil en train de nous cuire à petit feu en chantant une chanson vaudou.

Alors pourquoi, Sister, tu ne le ferais pas la même chose pour ton écosystème intérieur?

  • Pour booster ton dev' perso?
  • Pour améliorer les domaines de ta vie où tu en as marre de ramer à contre-courant? 
  • Mater les trucs zarbis qui t'encombrent la tête? (bonjour croyances limitantes, hello peur, salut négativité)

Parce que regardons en face les choses, Sister.

La plupart du temps,on rentre dans le dev' perso parce qu'on a besoin de résoudre un problème bien particulier.

Que ce soit de trouver la méthode parfaite et intelligente qui réduit la montagne de papiers à trier en un vague souvenir. (Oui, Sister, je compatis... La dernière fois que je me suis attelée à mes 40 000 papiers qui traînent, des trucs absolument fous et géniallissimes que je veux faire dans les prochains 6 mois à la facture du plombier qui a enfin réparé le porte-serviette de la salle de bain, j'ai eu l'impression de me retrouver dans un cours de spéléologie en plein cœur du massif central).

D'être plus assertive devant Jean, qui n'arrête pas de faire du mansplaining (et Dieu sait que le mansplaining, ça peut nous transformer en Hulk version Wonder Woman. Ce qui est très bien, Hulk est un gentil, mais qui peut nous faire hésiter quant à la meilleure façon de dire à Jean ses 4 vérités sans lui exploser à la figure en 1000 larmes de ressentiment et de colère.)

De se motiver à écrire le prochaine article du livre sur la procrastination qui justement traite ... de la motivation. (Et là, toutes les méthodes sont bonnes de A comme Appâter en rendant l'écriture plus fun jusqu'à Z comme Zouuuu! en se bombardant d'affirmations positives qui décoiffent.)

C'est tout à fait légitime de chercher une solution rapide pour un problème particulier et bien ponctuel.

De chercher sur la toile, sur insta, facebook, youtube, dans des bouquins LA solution rapide et miracle qui fixe le problème.

C'est la méthode scotch.

Mais la méthode scotch, ça reste du bricolage de petite fortune.

La méthode scotch pour ton dev' perso, ou le truc qui colle 5 minutes mais qui ne résout rien au final (Et en plus c'est moche le scotch)

Alors la méthode Scotch, c'est quoi? C'est super simple, et c'est peut-être pourquoi on le fait régulièrement, sans même s'en rendre compte.

Tu choisis ce super article ultra encourageant qui promet de résoudre ton problème existentiel en 2 minutes et deux coups de cuillère à pot. Rouleau de scotch.

Tu lis attentivement les 5 ou 6 points qui te promettent de te prendre par la main pour arriver à la terre promise et enfin! résoudre ton problème. Déroulement du scotch.

Tu l'appliques à ton problème particulier. Application du scotch sur la partie cassée.

C'est pas si simple que ça cette solution miracle mais bon tu te démerdes plus ou moins. Tu merdouilles parce que le scotch il s'est plié en deux, qu'il colle sur tes doigts et que nom de dieu de bordel de dieu, le scotch ne colle pas assez mais bon tu y arrives quand même. Problème scotché et heu... réparé.

Jour J+5: le scotch se détache et ton problème réapparaît. Et toi tu es frustrée parce que tu as non seulement encore plus ton damn problème mais que tu n'as plus de scotch et qu'il va encore falloir passer 3 heures pour essayer d'en trouver un plus résistant (aka, c'est reparti pour trouver la solution miracle n°2 sur Pinterest ou Google-notre-ami-1984-à-toutes).

La méthode scotch, Sister, ça va 5 minutes.

Mais ce n'est pas vraiment écologique.

Parce qu'au final, tu es constamment en train de travailler sur le problème qui te préoccupe, mais tu ne le résous pas.

Et tu sais comment ça s'appelle? Du gaspillage personnel.

Il y a des tonnes de Sisters qui ont des merveilleuses capacités, une âme de guerrière, de la détermination à revendre, le leadership dans la peau,mais elles gaspillent leur temps à essayer de sauver leur petit monde intérieur et leur tribu à coups de scotch.

Et le scotch, c'est non seulement pas efficace mais c'est du gâchis à tout va:

  • En se fixant sur la résolution rapide et dirty de ton problème, il y a de fortes chances qu'il revienne parce que tu n'as pas été chercher les causes profondes (je te donne des exemples plus loin)
  • Tu as cherché des solutions superficielles et toutes faites qui ne marchent pas et qui te frustrent (pourquoi ça ne marche pas avec moiiiii? Alors que c'est marqué que c'est géniallissime? Du coup, ta confiance en soi, elle prend un direct en pleine poire)
  • Tu as dépensé du temps pour résoudre ton fucking problème, mais tu n'as rien appris de tangible (ni les causes de ton problème, ni comment l'aborder de façon engagée, ni comment fabriquer une solution à ta sauce. Tu as juste appliqué le scotch 3M et lu la notice d'emballage sans te poser de questions.)

Le dev' perso écologique ou comment être une rebelle green qui pratique son japonais

Alors maintenant que tu sais à quel point le scotch, c'est génial pour la tour de princesse en carton que tu as bricolé avec ta dernière mais pas vraiment quand il s'agit de lâcher-prise, organiser ton temps, te fixer des objectifs ou booster ton image corporelle, tu comprends un peu mieux ce que j'entends par dev' perso écologique.

Du dev' perso écologique, c'est un truc qui tient la route.

  • Qui résout non seulement ton problème du moment mais de façon durable.
  • Qui est en accord avec ton environnement, ta tribu, ta vie et pas avec celle de la voisine.
  • Qui te permet que le même genre de problème ne se reproduise pas, parce que tu as appris sur ton fonctionnement.

Le dev' perso écologique, c'est un peu l'anti-matière du scotch.

Au lieu de fixer ton problème à la va-comme-je-te-pousse, tu prends le temps de le comprendre et tu le fixes une bonne fois pour toute. Tout en appréciant le travail accompli.

Alors si je t'ai convaincue de garder ton scotch pour le bricolage, d'arrêter de te jeter sur la première solution que tu vois passer sur internet et de prendre le temps de résoudre tes problèmes un par un, voilà une méthode qui va t'intéresser sûrement.

Je l'ai appelé Deep Fly.

La méthode Deep Fly ou comment se transformer en Faucon Pèlerin quand tu fais du dev' perso

Je sais pas tu as déjà vu un faucon pèlerin chasser. Il est à un certaine distance. Il regarde attentivement la belette, la vipère ou le rongeur qui traîne dans le coin et qui ne se doute de rien. Il étudie ses mouvements, sa direction, et lorsqu'il le juge opportun, il fonce droit dessus. À la vitesse de l'éclair.

Et bien la méthode Deep Fly est basée sur le même principe:

  • Distance.
  • Regard attentif.
  • Décision aiguisée.
  • Action rapide et ciblée.

Mettre de la distance entre toi et ton problème

Le faucon pèlerin se met généralement en hauteur et regarde sa proie à distance.

Fais comme lui.

Quand tu as un problème récurrent à régler ou que tu veux t'améliorer dans un certain domaine, prends de la distance et de la hauteur.

C'est la meilleure façon de se démarquer du problème et de ne plus le considérer comme un truc qui ne va pas chez toi.

Tu n'es pas le problème. Tu as un problème à résoudre, nuance.

La distance te permet mieux de faire cette distinction cruciale. Et d'arrêter de te juger à tout va. 

Regard attentif sur le problème à résoudre

Revenons à notre faucon pèlerin. Grâce à la hauteur où il est perché, il a une vue d'enfer sur l'ensemble de l'environnement. Non seulement sa proie, mais où et comment elle évolue. Parfait pour anticiper la meilleure façon de l'approcher.

Une fois que tu as pris de la hauteur par rapport à ton problème, tu peux appliquer ton regard perçant de guerrière-chasseuse.

Observe ton problème sous toutes les coutures. Décortique-le. Deep. Deep. Deep. Pour aller à sa source.

  • Comment se présente-t-il? Quand? À quelles occasions?
  • Comment se manifeste-t-il? Sous quelle forme?
  • Comment réagis-tu face à lui? Que ressens-tu? 

De cette manière tu peux mieux comprendre la source de ton problème et ne pas rester en mode superficiel.Je te montre l'exemple de la gestion des tâches plus loin.

Tactique adaptée à ton problème (pas celui de la voisine d'en face)

Ce n'est qu'une fois que tu connais beaucoup mieux ton problème, que tu peux maintenant partir en quête d'une solution.

Le faucon pèlerin est connu pour avoir plusieurs tactiques de chasse, en fonction de la taille de la proie et de l'environnement.

Fais de même avec ton problème. Trouve la solution / tactique adaptée à ton problème.

Sur les réseaux sociaux, dans la toile, dans des bouquins, dans tes expériences passées, dans les conseils de tes amies et de tes potes. 

Et tu sais quoi Sister?

Parce que tu sais exactement ce qu'il y a changer / modifier / éradiquer pour que ton problème disparaisse, la solution va être beaucoup plus facile à trouver. Et à mettre en place:

  • Parce que tu sais exactement quoi chercher.
  • Parce que tu vas trier beaucoup plus facilement les nombreuses solutions qui existent et te décider rapidement.
  • Parce que tu vas même chercher des ressources internes et créatives pour créer une solution adaptée à toi, à ton problème, à ton écosystème.

Action ciblée et percutante pour tacler le problème et l'envoyer sur mars

C'est la partie que je préfère dans la chasse du faucon pèlerin. Il fonce sur sa proie à sa vitesse maximum (80km/h et plus), se roule en boule pour minimiser les frictions de l'air et déboule sur sa proie qui ne se doute de rien.

Maintenant que tu t'es décidée sur la solution la plus optimale et la plus adaptée pour résoudre ton problème, agis Sister.

Agis rapidement et efficacement pour éradiquer le problème.

Ne te pose plus trop de questions. Les questions, tu te les ai posées en amont.

Plus question de tergiverser en se demandant si c'est vraiment la solution miracle. Si tu vas pouvoir y arriver. Si tu as la motivation pour le faire.

Met en place la solution que tu as choisi et vas-y à fond.

Au mieux, tu décapites ton problème et on n'en parle plus.

Au pire, tu as essayé de façon proactive et tu as appris sur ce qui ne marchait pas. Tu peux alors de nouveau prendre de la distance, le regarder avec un nouvel œil (parce que tu auras forcément appris quelque chose de nouveau) et reprendre le processus. 

Alors maintenant que l'on a vu le principe Deep Fly, on va rentrer dans l'action avec un exemple concret. Le problème que nous avons toutes à des niveaux différents mais qui généralement nous mine / frustre / noie toutes de la même manière. La to-do-liste.

Comment appliquer la méthode Deep Fly pour gérer les millions de trucs que la vie dans son infinie bonté nous amène chaque jour

Tu as peut-être entendu parler de l'horrible chose verte et grise que l'on appelle charge mentale.

Ou le mot "débordée" n'arrête pas de tourner dans ta tête à une vitesse proche de celle de la lumière.

Ou tu es simplement en mode speed-cocaïne toute la sainte journée pour jouer à super-woman-maman-boss-lovely-tender-femme-de-ménage avant de t'effondrer comme un caramel mou le soir dans ton canap' en mode no-brain, no-juice.

La première et plus instinctive chose à faire consiste à aller chercher la super méthode d'organisation qui va te permettre d'achever toutes tes tâches en 2 temps, 3 mouvements et aucune once de sueur.

Wrong Sister!

J'aime, j'adooore l'instinct primitif et sauvage, mais il y a des fois, il vaut mieux y aller en mode cerveau connecté et yeux perçants. 

Et ça, c'est Deep Fly.

  • Deep focus sur ton problème, à savoir le fait que tu croules sous tout ce que tu as à faire, de tes obligations jusqu'aux trucs que tu adores mais qui n'ont curieusement jamais la place dans ton agenda surchargé.
  • Et Fly pour prendre de la hauteur et ne pas te mettre à crier que la vie est putain dure ou manger ta to-do liste en faisant des incantations vaudou.

Alors, comment fait-on concrètement?

Eh bien on part en chasse activement.

Voilà 2 scénarios parmi d'autres qui peuvent se produire. Inspire-t-en pour trouver ta solution ou applique la méthode Deep Fly en partant de ta situation.

Scénario n°1: Ton manque de temps cache une problème de perfectionnisme

Distance et regard perçant comme un faucon Shaheen.

En prenant de la hauteur, en regardant ton comportement pendant plusieurs jours, tu te rends compte que tu mets un temps infiniment lent à finir tes tâches. 

Elles commencent rapides comme l'éclair mais se terminent ensuite en une soupe temporelle interminable où tu mets un point par ci, une virgule par là, où tu arranges les trucs pour que ce soit nickel-chrome.

Bref, ton problème d'organisation initial, eh bien désolée chérie, mais c'est plutôt un problème de perfectionnisme.

Mais maintenant que tu le sais tu peux appliquer la tactique la mieux appropriée. En cherchant par ci, par là, en demandant à ta coach préférée, tu finis par trouver un truc qui te botte, qui te booste et qui te donne envie d'essayer.

Tu décides de t'arrêter consciemment de peaufiner tes tâches jusqu'à la moelle, même si tu as le temps et l'énergie. Tactique ready.

Tu mets en action ton plan de façon sharp et efficace. À chaque fois que tu commences une tâche où tu risques de te noyer corps et âme, tu décides d'un temps maxi. Quand le temps couperet arrive, il est temps de clore le truc, que tu le veuilles ou non.

Tu sais aussi, parce que j'ai testé pour toi Sister, qu'au début tu vas te planter et dépasser le temps imparti. Mais tu vas apprendre vite et le réflexe "je pourrais faire mieux mais je vais m'arrêter là et passer à la partie suivante" va se retrouver lentement mais sûrement tatouée dans ton cerveau.

Scénario n°2: Ton problème d'organisation n'en n'est pas un, mais ta to-do liste longue comme le bras, si

Distance et regard perçant comme un faucon Cassini.

En prenant de la hauteur, tu te rends compte que tu commences plein de trucs, que tu veux tout essayer et que tu te fais toi-même une liste de dingue pour assouvir et ta curiosité, et ta soif de connaissance, et ta créativité, et ton envie de savoir cuire des endives à l'orange divines avec Gordon Ramsey.

Bref, tu es multipotentielle. Tu adores la diversité et dès que tu as une idée, tu as une envie folle de l'appliquer.

Tactique chasseuse: tu décides de réduire ta liste de tâches et d'activité pour qu'elle soit à taille humaine (oui, on a toutes un petit little monster qui nous dit que nous sommes plus que ça et que Wonder Woman se cache en toi, mais ce n'est pas une raison pour lui laisser la main mise).

Tu te mets en action de façon ciblée et déterminée: Tu fais une liste des projets et des tâches dans lesquelles tu t'es lancée et tu raies au gros feutre noir au moins 30% des projets de cette liste.

Ouaip, je sais, c'est harsh de harsh pour une créative comme toi. Mais je t'assure, pour l'avoir fait, que ça soigne les fins de journées et les frustrations en tout genre. Console-toi Sister, tes projets fantastiques et tes 10000 idées ne sont pas annihilées par le feutre noir, tu les enlèves de ton espace-temps pour un certain moment, et tu peux toujours les reprendre plus tard une fois que tu auras plus de temps.

Comme tu vois, le même problème de base (toi qui appelle à l'aide sous les millions de trucs à faire) a généré 2 solutions complètement différentes (raccourcir le temps pour effectuer les tâches / raccourcir le nombre de tâches).

Voilà Sister, on a vu en quoi consistait la méthode Deep Fly et comment le fait de te transformer en oiseau de proie va te permettre de résoudre tes problèmes comme une guerrière écologique. Je te rappelle le principe:

  • Distance. Prendre de la distance par rapport à ton problème (tu n'es pas le problème, tu as un problème.)
  • Regard attentif. Observer quand et comment ton problème survient et ton attitude face à lui.
  • Décision aiguisée. Décider de la tactique à suivre en fonction de cette observation.
  • Mettre en action de façon rapide et ciblée.

Et je terminerai encore sur ce point crucial, Sister. Cette technique, tu peux l'appliquer à toutes tes emmerdes et tes points de blocage. Et plus tu l'appliques, plus cela va te paraître facile à mettre en place.

Alors n'hésite pas, transforme-toi en oiseau de proie, fonce sur tes proies à la vitesse de la lumière et n'hésite pas à laisser un commentaire à ta tribu ci-dessous.

xoxo
Claire
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>