Comment arrêter définitivement de procrastiner en devenant hackeuse version Matrix Reloaded de ton propre système de fonctionnement


Écrit par Claire | Productivité et Action | Temps de Lecture: minutes

Pourquoi, alors que tu avais prévu et planifié un projet important sur lequel tu devais travailler, tu te retrouves à regarder ton fil instagram pendant des heures?

Pourquoi, alors que tu avais prévu et planifié ta séance de sport, tu te retrouves à faire couch-potato sur ton canap'?

C'est tuant. Et ça demande d'aller plus loin dans la connaissance... de ta procrastination.

Dans cet article, je vais te parler d'un modèle super simple et très efficace pour mieux comprendre ta procrastination en décodant la façon dont tu fonctionnes comme dans un remake de Matrix. 

Tu vas découvrir en quoi ta procrastination est liée à tes pensées, à tes émotions et comment ceux-ci influencent tes actions ou ton manque d'actions... si tu ne hackes pas le système.

C'est parti? Let's go!

Décodage de notre fonctionnement humain 5.0 qui explique en quelques mots pourquoi tu procrastines (et moi aussi)

Alors, mettons que tu as une tâche, une activité, une action en vue. Et que tu procrastines, aussi sûre que 1+1=10 en langage matriciel.

C'est tout simplement du au fait qu'entre le moment actuel et le résultat escompté une fois la tâche accomplie, il se passe toute une cascade de processus ... en toi.

Qui font que ce que tu avais prévu, envisagé, planifié... peut très vite se révéler être aussi loin que la plus éloignée des satellites de Jupiter au solstice d'été.

Et bien que ce processus soit compliqué, il est assez bien résumé par un modèle très simple, mais terriblement efficace: le modèle de Brooke Castillo.

Développé par la coach de vie américaine Brooke Castillo. ce modèle est hyper intéressant pour avoir un bon aperçu de la manière dont tu fonctionnes.

En gros, il consiste à représenter notre fonctionnement comme une chaine logique de processus qui se déroulent l'un après l'autre.

  • Situation

  • Pensées

  • Émotions

  • Actions

  • Résultats

Situation actuelle

Les circonstances sont les faits qui se passent autour de toi. C'est la situation dans laquelle tu te trouves. C'est la réalité objective qui t'entoure. Une deadline à respecter. Une demande de la part d'un collègue pour un truc urgent.

Les faits sont par définition neutres.  Ils sont captés par tes sens et ne sont pas encore interprétés par ton cerveau.

Comme tout modèle, il a ses avantages et ses inconvénients. Mais pour mieux se connaître, il est mieux qu'une thèse de 546 pages sur le fonctionnement du cortex cingulaire antérieur sur la prise de décision.

Parce qu'il est simple à retenir, pratique, et permet d'avoir une vue d'ensemble de son propre fonctionnement, même dans le feu de l'action.

Il a aussi l'avantage de mettre en exergue les liens entre ce qui se passe autour de toi et en toi, ainsi que la façon dont tu (ré)agis à des événements extérieurs.

En l'appliquant, il devient alors plus facile de voir l'envers du décor. 

Et peut donc se révéler hyper puissant pour trouver où ça coince niveau procrastination dans ton système, et y remédier version hackeuse qui sait ce qu'elle fait.

Décodage de ton fonctionnement 1.0 (parce que nous sommes toutes uniques dans la façon de procrastiner)

Appliquons donc maintenant le modèle de Brooke Castillo à la procrastination.

Tu vas voir que si tu avais du mal à trouver la ou les causes de ta procrastination, ce modèle va te faciliter la vie comme un smoothie aux fraises quand il pleut en plein été.

Pourquoi? Tout simplement parce que tu vas pouvoir voir là où tu procrastines. Tu peux procrastiner parce que:

  • Tu as des pensées désagréables associées à la tâche
  • Tu as des émotions négatives ou neutres qui t'empêchent d'être motivée à la tâche.
  • Tu ne sais pas comment agir concrètement pour effectuer la tâche.
  • Tu n'arrives pas à visualiser clairement les enjeux et les résultats associés à la tâche une fois celle-ci réalisée.

En observant bien attentivement tes pensées, tes émotions, et tes comportements, tu vas pouvoir voir comme de l'eau de roche là où ça coince pour toi et mieux comprendre pourquoi ça fout le bordel à tous les autres niveaux, notamment dans ta capacité à réaliser la tâche.

C'est un peu comme se retrouver dans Matrix et pouvoir voir la façon dont le système entier fonctionne. Cool non? Non seulement parce que se retrouver à faire des mouvements de Kun-Fu en version ralentie comme Keanu Reeves, c'est beau et ça en fout un coin dans le baba, mais surtout parce que prendre de la hauteur par rapport à tes pensées, tes émotions et tes comportements, c'est t'assurer de ne plus te faire complètement influencer par elles.

Et ainsi de pouvoir casser/hacker les schémas de pensées, de réactivité émotionnelle, de croyances, de comportements automatiques qui te bloquent, qui te font du mal ou qui ne sont tout simplement plus actuels.

Mais rien de mieux que deux exemples concrets pour illustrer le pouvoir de la connaissance de soi et de l'observation détachée pour arrêter de procrastiner.

La procrastination pour éviter les émotions et les pensées désagréables, pas bonnes, pas cool ou qui font peur

Commençons par un exemple tout con, que tout le monde connaît: La déclaration d'impôts.

Qui vient joyeusement se déposer chaque année dans notre boite aux lettres avec les premières fleurs du printemps. 

Mettons que mes impôts sont à remplir pour le 15. C'est un fait.

Ils sont associés à une variété de pensées désagréables. Une situation bancaire difficile, le fait de ne pas avoir été augmentée depuis deux ans, et de ne pas avoir demandé d'augmentation... Ces pensées engendrent tout un tas d'émotions désagréables: mal à l'aise, frustration, colère.

Mon besoin prioritaire va être d'éliminer ces émotions, très, très rapidement.

Au lieu de me plonger pour les prochaines heures dans ma feuille d'impôts, je me tourne vers une tâche qui me donne une récompense plus immédiate: manger des fraises et de la glace à la vanille devant un épisode de Games of Thrones. Procrastination.

Dans cet exemple, les émotions négatives et les pensées négatives engendrent un comportement d'évitement de la tâche.

Ce genre de procrastination est souvent assez délicat à gérer. Il demande de savoir gérer les émotions négatives et les schémas de pensée toxiques. Pas facile. Et pour s'en défaire définitivement, il faut souvent se pencher sur ses croyances limitantes (dans cet exemple, le rapport à l'argent). Doublement pas facile.

Pour ce genre de procrastination, le mieux est d'essayer d'activer le système de récompense lié à la tâche, pour rendre celle-ci plus attrayante.

Si la tâche est résolument déprimante, malaisée, difficile, démotivante, le mieux est de lui accoler une récompense, même indirecte, pour la rendre un tantinet plus digeste.

Feuille d'impôts remplie? Yes! Massage complet Tuina de 50 minutes par ta masseuse préférée, soirée ciné avec popcorn salés et sucrés, ou danse du ventre en criant sur un air de Sia que tu l'as finalement terminé cette %#/6! de déclaration.

La procrastination par flou intergalactique dans les actions à mener ou les résultats obtenus

Maintenant, prenons un exemple de procrastination où la tâche en elle-même ne génère aucune espèce de négativité. Au contraire: Écrire une carte d'anniversaire à ta meilleure pote.

Tu adores ta meilleure pote. Puisque c'est ta meilleure pote. Et tu as décidé de lui écrire une carte avec une licorne qui fait des bulles avec son chewing-gum et sur lequel il y a marqué: Fuck Birthday, It's everyday my day.

Tu trouves l'idée super cool et tu achètes la carte. T'as le temps, c'est pour dans 10 jours.

Et puis les multiples tâches de la vie quotidienne te ramènent à ton bon souvenir. Tu as 10000 priorités qui te tombent sur le coin de la tronche et ta motivation à écrire une carte géniallissime et bien... elle passe au second plan. 

Et puis tu te dis qu'en fin de compte, c'est toi qui adooore les licornes. Ta meilleure pote, c'est plutôt les punks rebelles de Soho...

Du coup, bien que les pensées et les émotions associées à la carte d'anniversaire soient positives, t'as un sérieux doute sur le fait d'accomplir la tâche ( mais où trouver le temps d'écrire cette foutue carte?) et même du résultat (Et si elle aime pas ma licorne? Je fais quoi?!). Résultat: procrastination.

Et sans même que tu te sois rendue compte, tu risques de te retrouver à la soirée d'anniv' de ta pote avec ... un bouquet de fleurs acheté à la hâte à la superette du coin. Pas cool du tout du tout.

Dans cet exemple, c'est la réalisation de la tâche et le résultat escompté qui ont bloqué et incité à la procrastination.

Ce genre de procrastination par manque de clarté sur la tâche ou le résultat final est plus facile à contrecarrer. Elle consiste généralement à mieux définir ses intentions derrière un projet ou une tâche à réaliser.

L'anniversaire de ta pote? Après un moment de réflexion, tu te rends compte que tu veux lui offrir un cadeau qui lui plaise à elle, et pas à toi, et tu lui offres la version 2013 de Nirvana remixé par Taco Man, acheté simplement chez le libraire du coin (qui est aussi fan de rock et de fanzines).

Comment se transformer en hackeuse #procrastination ... de ton propre système

Nous avons vu que la procrastination peut se jouer à plusieurs niveaux et engendre une cascade de processus qui font que tu n'arrives pas à réaliser la tâche que tu t'étais pourtant promise de réaliser.

Une fois que tu sais exactement où ça coince, tu vas pouvoir fighter ta procrastination de manière ciblée en version hackeuse de ton propre système de fonctionnement:

  • Tes pensées sont dark et pas franchement motivantes...? Génère des pensées constructives et positives sur la tâche à effectuer. Eradique tes croyances limitantes. En d'autres termes, travaille ton mindset.
  • Les émotions associées à la tâche te submergent et pas de chance, elles sont plutôt pas cool...? Augmente ta motivation en associant des émotions positives à la tâche. Travaille sur ta notion de récompense.
  • Tu peines à décider des actions à mettre en place? Trouve des techniques pour agir plus facilement, en diminuant l'énergie requise pour commencer la tâche, la continuer ou la terminer.  Travaille à simplifier et clarifier tes actions.
  • Le résultat escompté est pas du tout attrayant? Associe l'action à une récompense concrete, motivante et plutôt rapprochée dans le temps. Travaille sur tes intentions. Et priorise tes objectifs.

Tu peux alors expérimenter des solutions qui sont appropriées pour toi et virer celles qui ne sont pas du tout adaptées.

Par exemple, en appliquant une des 47 solutions simples, pratiques et super efficaces qui sont détaillées dans le guide Get the Shit Done (en plus d'un tas d'autres trucs sympas à connaître sur la procrastination).

Alors la prochaine fois que tu procrastines, arrête de t'en vouloir à mort et de culpabiliser, et rappelle-toi que nous procrastinons toutes et tous de temps en temps car... nous sommes humaines jusqu'au bout des ongles.

Et puis rappelle-toi que tu es aussi une rebelle #badass qui se connaît suffisamment pour ... hacker la matrice et reprendre plein pouvoir sur ta productivité et tes actions, tes intentions, tes objectifs, et ce que tu veux faire des mille et une années qui te restent de vie.

January 28, 2021

Motivation et système de récompense: comment connaître et choisir la source de ta motivation pour lui faire atteindre des sommets

June 11, 2021

Pourquoi je n’arrive pas à me motiver pour mes projets alors que je veux vraiment les réaliser? Motivation, désir et comment te booster en devenant Princesse Leia

January 18, 2021

4 façons de gérer les multiples mini-tâches de la vie quotidienne et éviter de se retrouver engloutie par la charge mentale

Booste tes projets en 3 jours et retrouve l'envie de les réussir!

Tu as des super projets #badass dans le coin de ta tête, mais tu es super nulle quand il s'agit ... de les réaliser.

Active les 4 ingrédients essentiels à la réussite de ton projet grâce à The Kick, une formation gratuite rapide par email sur 3 jours pour te décoincer sur tes projets. Et retrouver la motivation, l'énergie et l'envie de faire ton projet.

*Pas de Spam. Qualité versus Quantité. Tu peux te désinscrire quand tu veux. Voir la Politique de confidentialité.

>
4